Comment méditer pour couper le mental ?

Lorsque vous êtes sujets à des tensions quotidiennes et que ces dernières s’accumulent, le mental en prend un coup.

Heureusement, il existe de nombreuses méthodes de méditation qui permettent de lâcher prise et de faire abstraction des tensions.

Nous vous proposons 5 techniques qui vous aideront à couper votre mental.

Comment méditer pour couper le mental

La respiration consciente

La respiration consciente est une technique méditation reconnue pour ces nombreux bienfaits.

Le fait d’inspirer et d’expirer est un acte spontané que l’on réalise une multitude de fois au cours d’une journée.

Cependant, quand on est gagné par les tensions ou l’anxiété, la respiration devient plus difficile et peut même épuiser le corps.

Ce dernier perd donc en puissance et devient peu résistant face aux tensions.

Pour aider votre mental à résister aux différentes tensions, il est conseillé d’apprendre à respirer avec le ventre en pleine conscience.

Pour le faire, en position assise, inspirez par le nez en gonflant votre abdomen et concentrez-vous sur le flux d’air que vous inspirez.

Ensuite, expirez-le lentement par la bouche.

L’important ici est de vous focaliser entièrement sur votre souffle et non sur vos pensées.

Vous verrez que petit à petit, vous vous sentirez détendu.

Pour finir, il est recommandé de pratiquer cet exercice au moins 3 fois par jour pour créer une paix intérieure.

Elle vous permettra de désamorcer toutes situations désagréables.

La méditation en pleine conscience

La méditation en elle-même est un exercice qui vous permet de prendre soin de vous, de développer votre estime en soi et de cultiver votre paix intérieure.

Pratiquée en pleine conscience, elle peut s’apparenter à une thérapie qui n’apporte que des bienfaits à votre corps et à votre esprit.

Pour méditer en pleine conscience, il vous suffit de vous installer dans un endroit calme ou avec une musique douce et de fermer les yeux.

Ensuite, il est important d’ouvrir tous vos sens afin de faire taire tous vos démons intérieurs.

Bien que ce soit une pratique simple, il est conseillé de faire appel à un coach lorsque vous êtes un début en méditations.

Ces derniers sauront mieux vous guider dans votre quête.

Si vous ne souhaitez pas faire appel à un coach, vous pouvez utiliser des applications mobiles qui sont aussi très appréciées.

Aujourd’hui, les bienfaits de la méditation reconnus par la science.

Apprendre à fermer son cerveau

La fermeture de son cerveau est une pratique peu connue, mais très fiable.

Elle consiste à visualiser son cerveau en 3D et à visualiser une gomme qui viendra effacer toutes les parties sombres qui s’y trouvent ou tout le cerveau en lui-même.

Pendant une vingtaine de minutes, vous vous appliquerez à effacer toutes les idées sombres et les tensions que vous ressentez.

À la fin de ce processus, vous constaterez qu’en fonction de votre choix, toutes vos pensées négatives ou la globalité de vos pensées auront totalement disparu.

Il est conseillé de faire cet exercice au minimum une fois par jour afin de le perfectionner et pour qu’il ait un réel impact sur votre anxiété.

Ses effets peuvent durer au minimum 30 minutes.

La cohérence cardiaque

Quand on est sous le joug de l’anxiété ou du stress, le cœur a tendance à s’emballer.

Pour ralentir son intensité, on peut travailler sur le système nerveux autonome en jouant sur la respiration.

L’astuce est de respirer à une fréquence 6 qui signifie six respirations par minute.

Elle permet de synchroniser les rythmes respiratoires et cardiaques, de diminuer la tension artérielle et donc d’augmenter la résistance au stress.

Pour réussir à atteindre la fréquence 6, n’hésitez pas à dessiner des vagues correspondant à votre respiration.

Montez votre vague durant 5 secs pendant l’inspiration et laissez-la redescendre durant 5 secs également pendant l’expiration.

Vous devrez avoir tracé 18 vagues en l’espace de 3 min.

En vous entraînant au moins une fois par jour, vous finirez par trouver votre propre rythme.

L’autohypnose

L’autohypnose permet de se mettre dans une position de bienveillance vis-à-vis de soi-même.

Pour ce faire, il vous suffit de vous concentrer sur votre respiration et de procéder à une sortie de corps.

Dites-vous que votre corps est un objet et qu’il ne peut donc pas ressentir d’émotions.

À ce moment, vous aurez une présence physique totale.

Réfléchissez à l’objet que vous voulez être, choisissez votre lieu spatio-temporel et intégrez-le.

Vous ressentirez de l’apaisement à chaque fois que vous y penserez.

Voilà les différentes techniques de la méditation qui peuvent vous aider à couper votre mental.


Articles connexes :

Occlusion intestinale: comment faire pour évacuer?

Comment choisir son magnétiseur thérapeute énergétique ?